Conférences 2011-2012


Samedi 1er octobre 2011, Maison de la Recherche (D040), 14h:

  • Ekkehard KÖNIG (Université libre de Berlin):
    La position du latin dans la typologie des systèmes déictiques

Samedi 5 novembre 2011, Maison de la Recherche (D040), 14h:

  • James CLACKSON (Université de Cambridge) :
    Langues locales et résistance contre Rome”.
  • Bernard BORTOLUSSI :
    Présentation de la grammaire générative” (appliquée au latin, en vue de la 4ème partie du DHELL)

Samedi 3 décembre 2011, Maison de la Recherche (D040), 14h:

  • Esperanza TORREGO (Université autonome de Madrid) :
    Syntaxe et sémantique du latin uetare ”

Samedi 7 janvier 2012, Maison de la Recherche (D040), 14h:

  • Bernard BORTOLUSSI :
    La périphérie gauche en latin

Samedi 4 février 2012, Maison de la Recherche (D040), 14h:

  • Chiara GIANOLLO (Université de Constance) et Lyliane SZNAJDER (Université de Paris-Ouest) :
    La langue de la Vulgate : aspects syntaxiques et lexicologiques

Samedi 3 mars 2012, Sorbonne (salle D690), 14h:

  • Philip BALDI (Penn. State University) et Pierluigi CUZZOLIN (Université de Bergamo) :
    Le changement syntaxique dans l’histoire du latin : une nouvelle approche”.

Cette conférence présentera également l’ouvrage : New Perspectives on Historical Latin Syntax , Ph. Baldi & P. Cuzzolin (éds.), Berlin, Mouton – De Gruyter, 4 volumes, 2009-2011.

  • Pierluigi CUZZOLIN (Université de Bergamo) :
    La notion d’évidentialité appliquée au latin”.

Samedi 5 mai 2012, Maison de la Recherche (salle D040), 14h-17h:

  • Marie-José BEGUELIN (Université de Neuchâtel) :
    « Saussure après un siècle : le lien entre les travaux de grammaire comparée et les travaux de linguistique générale »
    Résumé: L’œuvre de Ferdinand de Saussure est souvent abordée de manière fragmentée : on a pris l’habitude de considérer séparément le sémiologue et fondateur de la linguistique générale, l’indo-européaniste, le poéticien, le spécialiste des légendes germaniques, etc., au risque de méconnaître le fil conducteur qui a déterminé son parcours intellectuel. En réaction à cette tendance, cet exposé aura pour propos d’indiquer la continuité des préoccupations de Saussure, depuis sa découverte précoce de la “nasalis sonans” pendant un cours de grec jusqu’aux enseignements des dernières années qui ont inspiré le Cours de linguistique générale de 1916. On montrera, en particulier, ce que le concept même de “langue” doit à la méthode de reconstruction de l’indo-européen que Saussure a mise en œuvre dans son Mémoire sur le système primitif des voyelles dans les langues indo-européennes de 1879 [1878].
  • Nicolas BERTRAND (Université Charles-de-Gaulle Lille 3) :
    « Structure informationnelle et ordre des mots en grec ancien »